Le design des média* consiste à s’emparer des média techniques (aujourd’hui les appareils numériques et les réseaux) pour en mesurer les effets sur la culture, l’écriture, la lecture, l’image, le son, le corps, les sens, les rapports sociaux etc. Le design des média cherche à agir sur ces effets.

*Média est écrit sans “s” pour distinguer le concept des médias de masse. Le mot désigne les média techniques (ici numérique et réseaux), c’est-à-dire les appareils d’enregistrement, de stockage et de traitement de données.

Le parcours Archéologie des média est unique en France, en école d’art et à l’université. Il permet aux étudiant.e.s de répondre aux questions soulevées par l’émergence et l’obsolescence des média numériques, notamment industriels. Il met en particulier l’accent sur l’étude, d’un point de vue technique, artistique et culturelle, des réseaux (les plus récents Internet, Web, P2P… comme les plus anciens : Minitel, Téléphone, Radio ✨…). La formation est destinée aux étudiant.e.s en design, en art, en sciences humaines et sociales ainsi qu’aux futurs commissaires d’expositions et conservateurs-restaurateurs qui souhaiteraient se spécialiser dans les média numériques. Il délivre aussi de solides outils et méthodes d’appréhension de l’obsolescence et de ses effets aux futurs artistes et designer de média(s), objets et produits numériques.

Axes des enseignements du parcours Archéologie des média

  • Design des temporalités numériques (obsolescence industrielle, stratégies hypo-industrielles, dead media, préservation des arts et littératures numériques…)
  • Design des matérialités numériques (hacking, détournement d’objets…)
  • Réappropriation d’anciens média, recyclage
  • Archéographie et futurographie

Ce parcours est articulé au programme de recherche “Blockchain in Média”

Équipe

Coordinateur de l’année 5 : Emmanuel Cyriaque (éditeur)
Coordinateur de l’année 4 : Nicolas Tilly (artiste et web designer)
Directeur du programme de recherche : Lionel Broye (artiste et archéologue des média)
Equipe enseignante du parcours : Lionel Broye, Florent Deloison (designer et archéologue des média), Victor Guégan (historien du design graphique), Marie Lechner (cultures numériques et théorie des média).

Diplômes de Péran André (2018), Gaël Goutard (2018) et les workshops de Martin de Bie, Florent Deloison avec l’équipe de Blockchain in Média (2020).