Laurent Baude
Photographie et images imprimées

Laurent Baude vit et travaille à Orléans. Il a rejoint l’ESAD Orléans en 2007 et a travaillé auparavant à l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg.
Spécialisé en photographie d’architecture et de grand volume intérieur, il a travaillé pour le Ministère de la Culture et le Département du Val d’Oise pour des missions de conservation du Patrimoine en relation avec de nombreux éditeurs: éditions Gallimard, éditions Fayard, éditions Robert Laffont, Somogy éditions d’art…
Photographe plasticien, sa production plastique se situe souvent à la frontière de différents champs mixant images fixes/animées/volumes/textes dans une économie de création légère, alternative et souvent éphémère. 
Ses productions ont été présentées dans des lieux aussi variés que le Centre Pompidou Paris pour Planète Marker (hommage posthume à Chris Marker), les abbayes de Noirlac, de Maubuisson, l’artothèque d’Evry… jusqu’à des lieux de mémoires tel que le Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv.
La question de la médiation vers un public pour lequel l’art contemporain n’est pas de fait destiné, l’a amené de projets de galeries associatives tels que Stimultania Strasbourg à des projets d’éducation à l’image pour tous.

Rafal Borkowski
Dessin

Né à Gdansk en Pologne, diplômé du DNSEP de l’IAV d’Orléans et titulaire du diplôme d’École d’Arts Plastiques à Gdynia, option sculpture, Rafal Borkowski est depuis 2000 professeur de dessin à l’ÉSAD Orléans.

Il coopère régulièrement avec l’Académie des Beaux-Arts de Gdansk (filière sculpture et peinture) et l’Académie des Beaux-Arts de Wroclaw (filière arts graphique). Depuis 2011, il est membre d’un groupe de recherche réunissant des artistes et des professeurs des écoles supérieures d’arts des Pays Baltes : « Drawing – Real Space – Space Created ».

Olivier Bouton
Design d’objet et espace

Titulaire d’un DNSEP et d’un post-diplôme de l’ENSBA Lyon, restaurateur-ébéniste, Olivier Bouton a développé une série d’expériences professionnelles en tant que plasticien et designer. Il exerce une activité de designer en indépendant et développe différentes collaborations.

2006 – co-fondateur des Pebbles
2004 – co-fondateur de l’atelier Redig, structure d’édition, de recherche et de production en arts plastiques, graphisme et design
2000 – co-fondateur du groupe Dig Ding Dong, laboratoire de design et communication
1997-2000 – membre du groupe 3/4 face, Structure regroupant 12 créateurs en France et au Mexique (design graphique, design d’espace, art contemporain, photographie et nouvelles technologies)

Prix et distinctions
2008 – sélection Observeur du Design, Paris
2006 – prix du public de la Biennale de design de Saint Etienne
2003 – trophée Colt, catégorie installation éphémère, festival lumière de la Ville de Lyon
1998 – aide à la Création, DRAC Rhône Alpes
1995 – prix Linossier Lyon ENSBAL

Lionel Broye
Computer Design et Archéologie des média

Lionel Broye est artiste. Son travail porte sur les matérialités des média numériques, en particulier les phénomènes d’obsolescence des matériels et des logiciels, dont il cherche à dégager la poésie. Diplômé des beaux-arts de Marseille, il a enseigné les arts numériques à l’École Supérieure d’Art d’Avignon (2000-2019), intervient aux beaux-arts de Paris et travaille aux cotés de Julie Menuet Le Her pour l’atelier Macrosonges. Éditeur multimédia dans les années 1990, il est également co-fondateur du PAMAL, une unité de recherche en archéologie des média, devenue en 2019 un collectif artistique et groupe de recherche sous le nom de PAMAL Group. Lionel Broye vit et travaille en France.

Marie Compagnon
Design d’objet et espace (habitat, scénographie, architecture d’intérieur)

Diplômée CESAIP de l’Ecole Camondo en 1999 (Certificat d’études supérieures architecture intérieure et Design), Marie Compagnon a débuté par des collaborations en agence d’architecture (Atelier Canal, Patrick Rubin) et de design (Ronan et Erwan Bouroullec).
Depuis 2005, elle mène une pratique personnelle. Ses recherches ont été présentées lors d’expositions personnelles et collectives, dans différents lieux d’Art (A suivre…Lieu d’Art, Les Glacières à Bordeaux ; La Tannerie en Bretagne ; Six Elzevir à Paris ; Chyofuku Art Space  et Université de Fukuoka, au Japon).
L’habitabilité est son thème de prédilection mais elle a choisi de l’explorer dans des contextes multiples : projets prospectifs (Alphabet, petite architecture articulée, appel permanent du Via, 2005), éditions grands public (collection de vinyle adhésive pour WallDesign, 2007 ; jeux de construction habitables pour Mon Petit Art, depuis 2009), collaborations personnalisées (scénographies pour la compagnie objet chorégraphique, 2008 et 2009 ; stand commercial pour Texxa, 2012, 2016), installations artistiques (Chainmail paper, 2009 ; Une chambre à soi, 2012).
Lauréate d’un appel permanent du VIA en 2005 avec Alphabet, Petite architecture articulée.

Philippe Costard
Design de produits

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris, Philippe Costard fonde son agence Synergie Design en 1983, spécialisée dans le design industriel de produits de grande consommation. Il dirige une équipe de designers qui travaillent sur les sujets les plus variés : coutellerie, cuisine, tracteurs, aménagements de bateaux, réfrigérateurs, packaging, luxe. Il développe au sein de son agence une approche créative du projet design à travers la maquette.

Passionné par les technologies de fabrication, il intègre celles-ci dès le début de la conception des produits en tant que démarche créative. Il est consultant pour de nombreuses entreprises étrangères dans le cadre de la définition de nouveaux produits. Il enseigne la structure des matériaux et la relation qui existe entre la forme et la résistance d’une pièce, ainsi que le design industriel dans plusieurs écoles (ENSCI, Camondo). Il enseigne aussi la bionique structurelle et ses applications dans le cadre du projet de design.

Emmanuel Cyriaque
Edition et théorie de l’art

Titulaire d’un DEA d’études cinématographiques (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3), d’un DEA Philosophie («  L’intersubjectivité chez Husserl  » – Université Sorbonne Paris IV), Emmanuel Cyriaque est directeur éditorial des Éditions Hyx. Les éditions Hyx publient des ouvrages souvent bilingues dans les domaines de l’architecture, de l’art contemporain, des cultures numériques et de la philosophie.

Florent Deloison
Design interactif et archéologie des média

Florent Deloison a étudié à l’école d’art d’Aix en Provence, à la School of the Art Institute de Chicago (SAIC) et à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Il vit et travaille à Paris où il enseigne le code et le design numérique à l’ENSCI – Les Ateliers. Il a mené des workshops et enseigné à l’Université Paris 8, ÉSAD Reims, ÉESAB Rennes, Sciences Po Paris et Reims… Il a exposé en France et à l’étranger, lors de festivals ou au sein d’institutions (Centre Pompidou, Gaîté Lyrique, le 104, European Media Art Festival…). Son travail, s’inscrivant dans le mouvement du GiscardPunk, s’attache à révéler les objets d’une époque qui n’a jamais eu lieu. Ces propositions, remettant en cause les questions d’efficience ou d’usabilité, sont fortement marquées par le jeu vidéo, la culture populaire, le cinéma ou encore l’histoire contemporaine. Il s’intéresse aux flux, aux transformation de données et à la matérialisation d’informations. Il utilise le monde et ses nouveaux éléments (médias, réseaux, flux de données…) tel un robinet qui alimente ses oeuvres.

Site web : florentdeloison.fr

Panni Demeter
Design visuel et graphique

D’origine hongroise et allemande, Panni Demeter est diplômée de la HfG Schwäbisch Gmünd, Allemagne. Sa curiosité la conduit à découvrir des cultures différentes en vivant à Philadelphie, à Amsterdam, à Londres puis à Paris, où elle finit par s’installer en 2001. Après avoir travaillé pour Intégral Ruedi Baur, Visuel design Jean Widmer et la Compagnie Bernard Baissait, elle développe son atelier de design graphique en abordant tous types de supports depuis 2004.

Site web : panni.net

Julie Dorffer
Design d’objet et espace (mobilier, architecture d’intérieur)

Julie Dorffer enseigne le design et exerce en tant que designer pour des éditeurs, des sociétés, des institutions ou des clients privés. Son expertise passe par le dessin de produits industriels et de mobilier pour aller vers le design d’espace : scénographie ou architecture d’intérieur. En 2010, elle obtient le prix Cinna pour ses meubles Ô perché. Elle rejoint l’ÉSAD Orléans en 2018.

Site Web : juliepfligersdorffer.com

Sylvia Fredriksson
Design des Communs

Designer et chercheur, les travaux de Sylvia Fredriksson portent sur les relations entre design, technique et politique, et mobilisent en particulier la question des communs pour réinvestir des trajectoires critiques.

Diplômée de l’Ensaama Olivier de Serres, des Gobelins, puis spécialisée en hypermédia à l’Université Paris-8, elle a mené un parcours de recherche à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris au sein du programme ECRIVIL – Writing the city sous la direction de Ruedi Baur et Sébastien Thiery. Menant conjointement une activité de designer et d’enseignante depuis 2006, elle est associée entre 2016 et 2018 au pôle de recherche de la Cité du design de Saint-Étienne, où elle conduit notamment le programme Design des Instances, dédié aux nouvelles configurations de l’espace et des outils démocratiques, ainsi que le commissariat scientifique de l’Exposition L’Expérience Tiers-Lieux – Fork The World dans le cadre de la Biennale Internationale Design 2017.
Depuis 2019, elle s’intéresse et prend part aux pratiques coopératives au sein d’Oxamyne. Elle contribue régulièrement aux actions de collectifs entourant la question des communs (SavoirCom1, Remix The Commons, Open Knowledge Foundation). 

Site Web : sylviafredriksson.net

Andrée Furey
Anglais

Biographie

Britannique et parfaitement bilingue, Andrée Furey enseigne l’anglais à toutes les sections. Elle a rejoint l’ÉSAD Orléans après plus de 20 ans dans la formation continue auprès d’un grand nombre d’entreprises de toutes tailles, dans le Loiret et en région parisienne. Aujourd’hui, en plus de ses cours avec nos futurs designers et la chambre des Métiers et de L’Artisanat du Loiret, elle effectue des traductions de tout genre.

Dominique Garros
Peinture et couleur

Diplômée de l’Institut des Arts Visuels (Orléans), Dominique Garros est peintre. Elle est membre fondateur de l’association Couleurs Vinaigre à Orléans et intervient dans de nombreuses actions sociales et collectives en tant que plasticienne.

Nicolas Girard
Design visuel et graphique

Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (section communication visuelle) en 1987, Nicolas Girard a travaillé chez Grapus puis chez Visuel design pendant 2 ans.

En 1990, il créé avec Agnès Colombier (ESAG) l’atelier de conception graphique Zéro 2. Cet atelier s’est fait connaître sur des programmes de signalétique et travaille principalement dans les domaines institutionnels et culturels (institutions publiques, musées, ministères) et parfois pour le secteur industriel, pour la conception d’identités visuelles globales et aussi sur des programmes de communication événementielle pour des festivals, des événements, des théâtres, des concerts. Travailler avec et sur la typographie est un des moteurs de la production de l’Atelier.

Il enseigne à l’ÉSAD Orléans et à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de la Ville et des Territoires de Marne la Vallée.

Victor Guégan
Histoire du design graphique

Victor Guégan est l’auteur d’une thèse en histoire de la typographie sur la figure de Jan Tschichold. Il partage sa vie professionnelle entre l’ÉSAD d’Orléans et le Centre Georges Pompidou. Il a été chargé de mission éditoriale pour le château de Versailles et notamment rédacteur en chef du magazine d’actualité Les Carnets de Versailles. Il est membre de la ligne de recherche «  Il n’y a pas de savoirs sans transmission. Contributions du design graphique  ». Chercheur, traducteur et critique, il collabore régulièrement à des publications pour les éditions B42 et la revue Back Cover.

Maurice Huvelin
Cinéma, vidéo et film d’animation

Maurice Huvelin est né à Paris. Il atterrit à Orléans pour suivre les cours du Conservatoire d’art dramatique et faire des études de cinéma à l’ÉSAD Orléans (anciennement IAV) où il enseigne depuis en tant que professeur après avoir collaboré avec Patrice Rollet (co-fondateur de la Revue Trafic).

Maurice Huvelin explore le cinéma, le théâtre et la vidéo depuis plus de trente ans. Une partie de sa recherche s’articule entre écriture(s) comédie(s) et rencontres participatives. Il aborde la narration minimaliste, l’improvisation, l’intuition et les réécritures par le jeu intentionnel entre auteur et acteur. Il écrit et réalise des courts métrages primés en festivals et diffusés sur Canal+, Arte, France Télévisions.

Maurice Huvelin interroge également le rapport de l’image à l’espace scénique en créant des spectacles et des performances vidéo-théâtrales. Sa pratique le place tour à tour dans l’attitude du chercheur, du cinéaste auteur-réalisateur-acteur, du vidéaste, du motion designer. À l’école, il enseigne le cinéma, l’image animée, la vidéo, de l’écriture à la diffusion et dirige le post-master CAMEDIA.

Site web : huvelin.com

Desmond Janzen
Anglais

D’origine américaine, Desmond Janzen enseigne l’anglais à Orléans depuis 2010. Il a créé en 2020 un atelier d’écriture multilingue et il travaille régulièrement sur des traductions littéraires et culturelles. 

Quentin Juhel
Graphisme, Web To Print

Diplômé de la HEAR Strasbourg, Quentin Juhel est designer graphique, enseignant et développeur. 

Passionné par la relation étroite entre la technique et la forme ; il développe une pratique autour des outils libres et de la programmation pour concevoir des formes graphiques hybrides entre le papier et le numérique. Il recherche des façons détournées de créer que ce soit pour l’édition, la conception de sites internet ou de projets de communication. Après quelques temps au sein du laboratoire de recherche EnsadLab afin de développer sa recherche autour des outils libres et du design. Aujourd’hui, il organise des temps d’exploration collaboratifs, au sein de groupes de recherches informels, d’ateliers et de discussions — tels que PrePostPrint et Relearn. 

Il organise des workshops, des cours et des projets pédagogiques que ce soit en école d’arts et de design (Ensad), à l’université (uNîmes) ou au sein de réunions spontanées entre professionnels.

Site Web : juhel-quentin.fr

Didier Laroque
Esthétique

Architecte DPLG, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome et docteur en urbanisme, Didier Laroque obtient son habilitation à diriger les recherches en 2010 (Université Charles de Gaulle-Lille 3). Il est codirecteur du Master «  Ville, architecture et patrimoine  » département d’histoire et civilisations comparées et membre du Conseil doctoral de l’Université Paris 7 Denis Diderot.

Didier Laroque est maître-assistant en « Théorie et pratique de la conception architecturale et urbaine  » à l’École d’architecture de Paris Val de Seine depuis 2003. Il a publié une centaine d’articles dont les plus récents : Le Sublime. Poétique, esthétique, philosophie, (dir. avec C. Flécheux et P.-H. Frangne), Rennes, PUR, 2018 et Le Dieu Kairos, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2018.

Marie Lechner
Arts et cultures numériques

Ancienne journaliste à Libération en charge des cultures numériques, Marie Lechner est responsable de programmes artistiques à la Gaîté Lyrique et co-commissaire de l’exposition Computer Grrrls.

Elle a notamment été commissaire de Lanceurs d’alerte (2017), co-programmatrice du cycle Afrocyberféminismes avec Oulimata Gueye, ainsi que co-commissaire de l’exposition Panorama des mutations du travail, à la Biennale de design de Saint-Etienne. Elle est l’autrice de Résistances numériques, projet en ligne présenté dans le cadre de l’exposition Soulèvements au Jeu de Paume. Elle a collaboré avec ARTE Creative, le Magazine des cultures digitales, Le Monde, et la revue Nichons nous dans l’Internet.

Loïc Le Gall
Calligraphie et typographie

Formé à l’École Estienne (Paris) où il obtient un Diplôme supérieur d’arts appliqués en création typographie et la mention d’excellence pour la “Création d’une police adaptée à la notation musicale baroque”, Loïc Le Gall est graphiste pour de multiples éditeurs et institutions (près de 500 livres et catalogues d’exposition), et pour des scénographies d’exposition, des affiches, des programmes de théâtre et de festivals.
Loïc Le Gall est l’auteur de plusieurs livres d’art pour les enfants. Son Échelle de l’art remporte en 2008 le Prix jeunesse du Mai du livre d’art. Au Mali, il monte une exposition sur les manuscrits de Tombouctou et sensibilise ainsi à l’urgence de leur sauvegarde.
Il a enseigné la typographie durant dix ans à l’ÉSAD d’Amiens et intervient régulièrement depuis 2008 à l’École supérieure des arts visuels de Marrakech (Maroc).

Site Web : loiclegall.com

Claire Le Sage
Design d’objet, design de la transition

Diplômée de l’ENSCI-Les Ateliers en 1994, son parcours de designer d’objets est porté par une exploration passionnée du verre et de ses mises en œuvre, de l’artisanat de luxe à la grande industrie.

Dans le cadre de travail de commande en free-lance ou comme responsable de création, elle a notamment découvert et « joué » avec le savoir-faire unique des presse-papiers de la cristallerie de Saint-Louis, la technique du verre au chalumeau à la verrerie Dumas, ou encore le process industriel du verre pressé-soufflé chez ARC International.

Son enseignement est un terrain propice à la réflexion tout autant qu’à la transmission. Depuis plus de quinze ans, elle partage et dialogue avec les étudiants pour susciter leur regard critique, mais aussi proposer des outils et les aider à s’épanouir dans leur démarche de création.

Site Web : lesage.me

Réjane Lhôte
Dessin

Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Réjane Lhôte vit et travaille à Paris, après avoir vécu aux États-Unis.

Artiste visuelle, elle transforme des sensations architecturales en situations sensibles, elle s’intéresse à la charge émotionnelle d’un lieu. Par la pratique du dessin, Réjane Lhôte ouvre et recompose l’espace architectural. Qu’elle intervienne directement sur la surface des murs ou plutôt sur papier, l’artiste concentre ses recherches sur la compréhension d’un lieu, perçu par le filtre du corps.

Elle expose régulièrement en France et à l’étranger. Elle a notamment participé au Salon du dessin contemporain Drawing Now, et effectué des résidences d’artiste en France, en Espagne, Angleterre, en Chine et en Inde.
Après avoir travaillé une dizaine d’année en tant que directrice artistique dans des agences de communication, Réjane Lhôte enseigne aujourd’hui à l’École Nationale Supérieure d’Architecture Paris–Val de Seine et à l’ÉSAD Orléans.

Site Web : rejanelhote.fr

Clotilde Liot
Espace et paysage

Après un Diplôme d’Étude Fondamentale en Architecture à l’École d’architecture Paris la Seine, Clotilde Liot obtient son diplôme de paysagiste DPLG à l’École Nationale Supérieure de Paysage en 1995 où elle enseigne désormais.

Gunther Ludwig
Histoire et théories de l’art

Après un DESS Histoire du Patrimoine Français et européen (Université Paris 1), Gunther Ludwig effectue une préparation au concours de l’École Nationale du Patrimoine (Universités Paris 1 et 4), puis obtient une maîtrise d’histoire de l’architecture (Trinity College Dublin et Université Paris 4) et une maîtrise de commerce international (Université Paris XII).

Il mène une activité indépendante de critique et commissaire d’expositions art contemporain et architecture. Il a occupé les fonctions de directeur du musée de l’Objet de Blois – collection d’art contemporain 2006/2010, co-fondateur « Images du Pôle », lieu pour la photographie et le cinéma documentaire (Orléans, 2000-2010), conseiller technique musées/arts plastiques à la direction Culture de la Région Centre-Val de Loire (1999/2006), chargé de mission à l’Institut européen des itinéraires culturels (Conseil de l’Europe, Luxembourg 1998/1999). Il est membre de l’association CEA – Commissaire d’expositions associés et co-fondateur de devenir.art, réseau des arts visuels en région Centre-Val de Loire.

Uli Meisenheimer
Design visuel et graphique

Uli Meisenheimer est née en Allemagne et vit à Paris depuis plus de vingt ans. Après un DEUG Histoire de l’art à l’Université Cologne, elle obtient un diplôme de Communication visuelle de l’Université Folkwang (Essen, Allemagne) en 1994.

De 1995 à 2008, elle collabore avec Pierre Bernard à l’Atelier de création graphique, Paris. En 2008, elle fonde son atelier de design graphique « Studio Uli Meisenheimer » à Paris, spécialisé dans la conception d’identités visuelles et éditions tant pour des institutions culturelles comme pour des entreprises industrielles. Elle développe des collaborations étroites au-delà des frontières et des cultures.

Site Web : meisenheimer.eu

Sophie Monville
Histoire de l’art

Sophie Monville se forme à l’École nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris. Elle est diplômée d’Histoire de l’Art de l’École du Louvre, spécialisée en art contemporain et obtient un Master en Sciences Sociales mention Arts et Langages, EHESS Paris.

Sophie Monville est historienne de l’art et enseigne à l’ÉSAD Orléans depuis 1990 où elle co-dirige l’Atelier Recherche et Création « Édition nouvelles formes » de 2011 à 2019. En tant que théoricienne elle étend ses travaux à la narratologie et à la théorie de la réception dans les dispositifs de lecture mobile au sein de cet atelier et aujourd’hui du programme de recherche « Expanded publishing, Quand les datas deviennent formes ». En 2017, elle est co-organisatrice de l’exposition « Keep in Touch » et co-dirige l’édition mobile présentée à la Biennale de design graphique de Chaumont dans le cadre de l’exposition « Une cartographie de la recherche en design graphique ». De 2011 à 2016 elle mène un travail de recherche au sein de la formation Arts et Langages à l’EHESS Paris.

Auparavant, Sophie Monville a été intervenante au GRETA des Arts Appliqués DUPERRÉ (Paris), 1997, coordinatrice d’un module de formation pour le développement culturel dans le cadre de la politique de la ville, Clermont-Ferrand, 1995 et chargée de mission DRAC Région Centre-Val de Loire 1990-1994 : commissaire de l’exposition André Bauchant au Musée des Beaux-arts de Tours en 1991 et coordinatrice du programme de formation Quartiers Cités pour le développement culturel des quartiers (politique de la ville) entre 1993 et 1994. 

Erik Nussbicker
Arts plastiques

Biographie

Erik Nussbicker est plasticien, créateur de structures sonores, conseiller artistique et scénographe.

Il réalise des expositions personnelles et collectives dont les plus récentes : la série [APOKATASTASIS] en 2019 et Energeia – l’énergétique des œuvres d’art au Musée de l’invisible (2019-2020). Il réalise également des performances et anime des workshops (Philharmonie de Paris, Centre Pompidou, École Boulle, etc.)
Site Web : eriknussbicker.com

Evelyne Paradis
Histoire et théories des arts – ethno-esthétique

Biographie

Evelyne Paradis est plasticienne et historienne d’art. Après une formation universitaire en arts plastiques et sciences de l’art, elle développe une double pratique en sculpture et peinture. Elle est docteur en Histoire de l’art, Université Panthéon-Sorbonne Paris 1 et possède une qualification CNU aux fonctions de Maître de conférences.

Evelyne Paradis enseigne l’histoire de l’art à l’ÉSAD Orléans depuis 1999 et à l’université d’Orléans depuis 2001 (histoire des arts, anthropologie de l’art, ethno-esthétique, arts plastiques et dessin).

Sébastien Pons
Volume, sculpture, mise en espace

Sébastien Pons obtient un DNSEP option communication à l’ÉSAD Orléans. Il est artiste plasticien et commissaire des expositions du collectif d’artistes Le Pays où le Ciel est Toujours Bleu, Orléans. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs musées comme celui des Beaux-Arts d’Orléans ou le Musée d’histoire de la médecine à Paris.
Il a participé à de nombreuses expositions collectives à Berlin, Nantes, Paris, Pékin, Rennes ou Rotterdam.

Site Web : sebastienpons.fr

Léandre Porte-Agbogba
Morphologie et structure, Perspective, Architecture

Léandre Porte est architecte DPLG (félicitations du jury) depuis 1996. Il obtient un DNSEP option espace – environnement à l’Institut des Arts Visuels (anciennement ÉSAD Orléans).

Il exerce en profession libérale et inscrit à l’ordre des Architectes depuis 1997. Il exerce en société depuis 2002 au sein de la SARL ARCHITECTONE PARIS créée en 1994. Il a réalisé plus de 150 constructions.

Architecte, urbaniste, designer et enseignant, Léandre Porte a été remarqué ou a remporté plusieurs concours d’idées nationaux et internationaux, pour la conception et la réalisation d‘équipements publics. Passerelle, Université, Ministère, champs de foire, écoles etc. Son travail est essentiellement consacré à l‘architecture climatique, l’économie des moyens et l’environnement.

Il a été commissaire de l’exposition ARCHILAB/HORS CHAMPS pour la ville d‘Orléans et le Frac Centre en 2000, consacrée à l’économie de la Terre.

Samuel Roux
Design visuel et graphique

Après des études à l’école des beaux arts d’Angoulême, Samuel Roux obtient un DNSEP communication visuelle avec mention à l’IAV Orléans. Il vit et travaille à Orléans.

Après une courte expérience en agence, Samuel Roux est devenu graphiste affichiste indépendant en 1986. Il s’est rapidement spécialisé dans le domaine de la communication événementielle ou culturelle, de la vulgarisation scientifique ou de la prévention en addictologies par le biais de la commande. Le domaine privé et industriel fait aussi partie de son champ d’action quand il s’agit de missions événementielles. Débutant son activité au sortir de l’école, animé par un besoin vital d’indépendance et de liberté de choix, il tient son atelier à Orléans.

Musicien, il a conçu de nombreuses campagnes de communication et identités graphiques pour des festivals musicaux (jazz, classique, rock), la communication visuelle d’orchestres symphoniques ou encore des affiches et pochettes d’albums. Enseignant, il donne des conférences et anime des workshops internationaux.

Laurence Salmon
Histoire du design

Laurence Salmon est diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence et détentrice d’un DEA d’Histoire de l’art – université de Paris I – Panthéon Sorbonne. Historienne du design, elle a collaboré en tant que journaliste à Jardin des Modes, Intramuros, Les Echos-Série Limitée, Elle décoration, Dizajn et à la revue néerlandaise Frame. De 2007 à 2017, elle a été en charge de la rédaction et du suivi éditorial du bilan annuel des activités du Comité Colbert, association représentative de 81 maisons de luxe françaises. Elle est professeure à l’ESAD Orléans depuis 2004. En parallèle, elle enseigne depuis 2014, à l’ECAL, l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (Suisse). Par le passé, elle est intervenue également à Paris, à l’école Camondo ainsi qu’à l’ENSCI où en 2013 elle fut coordinatrice des mémoires en phase diplôme. En 2010, elle était co-commissaire de l’exposition « In Progress, le design face au progrès » au Grand Hornu Images (Belgique).

Entre autres publications, elle a participé au Dictionnaire International des Arts appliqués et du Design publié aux éditions du Regard (1997), à la traduction de l’ouvrage Classiques Phaïdon du design aux éditions Phaïdon (2007) et à l’ouvrage collectif Design en regards (2019), édité par la Cité du design/EnSAD. Elle a cosigné en 2007 l’ouvrage L’expérience de la céramique consacré au Centre de Recherche sur les arts du feu et de la terre (Craft) et a signé en 2009, Christian Lacroix vu par David Dubois et Christian Rizzo, aux éditions Bernard Chauveau. En 2019, elle signe une monographie sur Pierre Legrain, Reliures, Meubles, Cadres, publiée aux éditions Norma.

Olivier Soulerin
Couleur

Olivier Soulerin est diplômé de l’École Régionale des Beaux-Arts de Clermont-Ferrand (DNSEP) et de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (DNSAP avec Félicitations du jury).

Site Web : olivier.soulerin.net

Philippe Tarral
Dessin et illustration

Philippe Tarral est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Grenoble en Arts Graphiques Option Communication visuelle, 1985

Il est dessinateur et illustrateur. Il créé notamment la fanzine «  Bulles dingues  » et l’album d’histoires courtes «  Le crépuscule des braves  », éditions du Lombard avec le scénariste Franck Giroud.
1991-1997 : Bande dessinée : éditions Glénat et éditions du Lombard (6 albums) ; «  Héros cavaliers  », 4 albums avec Patrick Cothias.
2005 : Infographiste rédaction nationale de France 3 à Paris (travail sur système Quantel, Paintbox, Hal, GQ, CuriousWorldMap)

Il enseigne à l’ÉSAD Orléans depuis 2005. Il est également formateur Photoshop (Université du Temps Libre à Orléans), enseignant à l’Institut International du Multimédia à Paris La Défense (pôle Universitaire Léonard de Vinci) en Storyboard et character design (création de personnage).

Alexandre Texier
Web design
Nicolas Tilly
Web design et éditions mobiles

Après un DNSEP à l’École Régionale des Beaux-Arts de Valence, Nicolas Tilly obtient un Mastère Spécialisé Création en Nouveaux Médias à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (Paris). Il bénéficie d’une bourse individuelle à la création de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France en 2008.

Nicolas Tilly s’intéresse aux nouvelles façons de penser l’avant et le pendant des processus d’édition au travers de publications multi-supports. Il fait exister ces formes nouvelles en les conjuguant à une approche critique des cultures numériques en publiant Bug Magazine depuis 2017 au sein de son atelier EVB Studio. Celui-ci propose ses services dans la conception de projets Web expérimentaux.

Site Web : nicolastilly.fr

Raphaël Uhrweiller
Illustration

Raphaël Uhrweiller est diplômé de la HEAR Strasbourg.

Auteur et dessinateur au sein du duo Icinori, alternant entre une pratique du dessin expérimental et un travail de collaboration, il est aussi auteur et illustrateur de plusieurs livres primés dans plusieurs festivals (Bologna international award pour “Issun Boshi” etc.) traduits avec différents éditeurs (Gestalten, Actes Sud, Thierry Magnier, Nobrow, Gallimard etc.) et réalisateur de deux courts métrages d’animation (production Canal+ / Supinfocom / Musée de la Chasse).
Il dessine régulièrement pour différents titres de presse (New York Times, Wired, Forbes, Le Monde, Télérama, XXI, Nouvel Observateur, etc.).

Éric Verrier
Design d’espace, scénographie

Éric Verrier est diplômé d’un DNSEP. Scénographe, il est co-fondateur de l’Atelier Brise Pain en 1996. Depuis cette date, il participe à de nombreux projets d’expositions spécifiques : le COMPA à Chartres, les Champs Libres à Rennes mais aussi le Musée Royale de l’Afrique Centrale à Tevueren (Bruxelles-Belgique). Il a été associé au projet du Parc d’Aventures Scientifiques à Mons (Belgique). Il a réalisé la Cité des enfants (4 expositions thématiques et 4 ateliers pédagogiques, soit 2200m²) pour la Cité des Sciences (VVC) de Moscou. Il a également réalisé l’éco-centre situé au cœur du vaste Parc Vorob’Yevygory sur les bords de la Moscova et le musée Éphémère à l’Abbaye de Fontevraud (2009-2011).

Alessandro Vicari
Design d’espace, architecture

Alessandro Vicari est né en Italie et vit à Paris. Il est diplômé de la faculté d’Architecture de l’Université de Florence et titulaire d’un DEA en «  recherches comparatives sur le développement  » de l’EHESS (Paris).

Il considère l’architecture comme un phénomène culturel, dont les formes matérielles deviennent signifiantes quand elles articulent les questions du temps, de l’espace et des comportements. Articulant la pratique, la théorie et la recherche, ses projets interrogent des échelles différentes : architecture urbaine, aménagement intérieur, objets.

Il dessine des objets et des meubles pour l’industrie (R.S.V.P. ; San Patrignano ; Tonelli Design) et des séries limitées pour les ateliers d’art (Fatto ad Arte ; Galleria Luisa delle Piane ; Galleria Paola Colombari). Son travail a été exposé, publié dans des revues et catalogues et fait partie de collections publiques et privées. Alessandro Vicari a été primé pour l’extension du Cimetière Isola à Comacchio (prix Andil, Opera Prima 2000),

Il est en outre architecte libéral (Ordre des architectes d’Ile-de-France et Ordre des architectes de Milan ; il a été memebre associé au sein de EG+AV architetti associati de 1992 à 2003 et à l’Atelier 36 de 2005 à 2008). Il enseigne à Strate Collège à Sèvres.

Site Web : alessandrovicari.com

Caroline Zahnd
Design des objets dans l’espace connecté, creative coding

Après une classe préparatoire lettres classiques-histoire de l’art au Lycée Condorcet de Paris, Caroline Zahnd obtient un Diplôme national supérieur d’arts plastiques spécialité multimédia à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris puis effectue un troisième cycle en «  conception en nouveaux médias  » à l’ENSCI-Les Ateliers (Paris).

Caroline Zahnd est designer nouveaux médias, fondatrice du Studio KazaH, agence de design interactif (web design, interaction design et recherche). Certains de ses travaux ont été exposés à ICHIM, Berlin, à la Biennale du design de Saint-Etienne ou encore dans la galerie Artahead à Bâle.

Intervenant.e.s (2020-21)

Sylvain Blocquaux
Accompagnement en design interactif
Antoine Dufeu
Atelier d’écriture

Ludovic Duhem
Philosophie

Titulaire d’une Maîtrise d’arts plastiques et de philosophie et d’un DEA de philosophie mention esthétique, Ludovic Duhem est docteur en philosophie, chercheur invité, puis chercheur en philosophie à l’Université Lille 3. Il ets aujourd’hui enseignant à l’ESAD de Valenciennes.

Le pas, le souffle, la trace sont les principaux champs de recherche de son travail de plasticien. Peinture, sculpture, photographie et installation interactive sont leur mode d’existence et de rencontre. Le corps, la mémoire, la voix, qu’il s’agisse de moi ou d’autrui, expriment, portent, modulent, tranchent, oublient, le pas, le souffle, la trace. La lumière, la couleur, le matériau, le rythme du geste et la syncope de l’espace, y sont par ailleurs intimement engagés.
Le souci du peu, de l’affleurement, de ce qui point à même son retrait, mais aussi de ce qui brise et coupe, à l’usure ou brutalement, suscite des rencontres avec la musique, électro-acoustique notamment, avec la danse aussi, plus récemment. Une poésie, technologique, est tentée.
Réalise des expositions en Belgique et en France et publie de nombreux ouvrages et/ou articles.

Ludovic Duhem a enseigné à l’ÉSAD Orléans jusqu’en 2020. Il a également dirigé l’ECOLAB de sa fondation à 2020.

Benjamin Gaulon
Hacking et recyclisme numérique
Julien Levesque
Art Internet
 Antoine Lefebvre
Atelier d’écriture

Conférencie.re.s

Pauline Gourlet

Intervenant.e.s en classe préparatoire (2020-21)

Loïc Boyer
Micro-édition graphique et accompagnement individuel

Julio Gallegos
Édition graphique / PAO / Photo
Ismaël Joffroy Chandoutis
Vidéo et animation
Aurélie Schnell
Épreuves plastiques
Anne Touquet
Expression plastique (dessin, peinture, couleur)

Biographie

Anne Touquet est diplômée de l’École Supérieure d’Arts Appliqués Duperré puis de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Paris.

Elle expose en France et à l’étranger dans des centres d’art et salons internationaux. Elle a aussi participé à de nombreuses résidences en France ainsi qu’en Suisse, Roumanie, et Cisjordanie.

Sa pratique artistique évoque un univers où paysages mentaux, espaces réels et fictifs sont sans cesse renversés. La circulation et la réinterprétation des images sont au fondement de sa démarche qui se déploie vers des convergences dessins et installations. Dessins et installations construisent un univers plastique et mental peuplé d’éléments soigneusement articulés et nous plongent à la périphérie des mondes. Ses réalisations, transformées en espace de passage, opèrent un glissement sur un merveilleux caché dans les replis du monde, entre poésie, illusion et étrangeté.
annetouquet.fr

Sylvie Verbois
Arts graphiques