Dans le cadre de l’Unité de Recherche ÉCOLAB, soutenue par le Ministère de la Culture, l’ÉSAD Orléans propose un post-master recherche.

Le post-master recherche de l’ÉSAD Orléans a vocation à accueillir, accompagner et soutenir tous les artistes ou designers porteurs de projets dans l’esprit des orientations de l’école. Il s’adresse à des titulaires d’un DNSEP ou Master 2 en design, art, architecture, ingénierie.

Le post-master Recherche est un parcours au sein de l’Unité de Recherche ECOLAB et centré sur le projet de recherche-création porté par l’étudiant.e-chercheur.se. Il s’effectue sur 18 mois, dont éventuellement 6 mois de stage. La formation se construit individuellement selon le projet de recherche et des rendus d’étapes (définition du projet, méthodologie du projet, production finale sous forme de prototype, dispositif, édition, exposition etc., restitution du dossier de recherche). Le suivi personnalisé se fait avec un directeur de recherche membre de l’ECOLAB.

Le post-master Recherche bénéficie du soutien d’institutions partenaires (Université d’Orléans, ENSAPVS, PolyTech Orléans, LAB’O, Le Studium, etc.) et se structure en fonction des besoins de l’étudiant.e-chercheur.se pour les trois phases (enseignement, recherche, projet).

Statut

Chaque personne inscrite bénéficie du statut d’étudiant de l’ÉSAD Orléans et de chercheur associé à l’ÉCOLAB pour la durée de son parcours post-master. Certains projets de recherche-création pourront bénéficier ponctuellement d’un soutien financier sous la forme d’une bourse annuelle, avec le soutien de la DRAC Centre-Val-de Loire.

Les post-masters 2020_21

Le post-master Recherche accueille pour la session 2020, 3 étudiant.e.s :

Camille Gigot, Cartographie pour une écologie urbaine. Le territoire orléanais.
Direction de recherche : Marie Compagnon (designer) et Ludovic Duhem (philosophe).

Gaël Goutard, Entresol.
Direction de recherche : Lionel Broye (médiarchéologue) et Sophie Monville (historienne de l’art).

Tinga Kpema, Le corps dans l’écosystème artistique.
Direction de Recherche : Evelyne Paradis (historienne de l’art) et Éric Verrier (scénographe).